Retour à la liste des villes

St. Paul

Canada

A people kind of place (un lieu, mais d’abord des gens) : ce n’est pas seulement un slogan, mais l’expression de l’esprit de notre communauté.

En un coup d'oeil

Ville St. Paul
Province Alberta
Pays Canada
Population 6 004
Date de fondation 1773
Fondateur Metis Colony
Maire Glenn Andersen
Site de la ville town.stpaul.ab.ca

C’est à St. Paul qu’a été aménagée la première plateforme d’atterrissage pour OVNI au monde. Construite en 1967 pour célébrer le centenaire de la fédération canadienne, elle fête donc cette année ses 50 ans, en même temps que le 150e anniversaire du Canada. La plateforme est une attraction touristique populaire : la reine y est venue en 1978 et mère Teresa, en 1982. Elle symbolise en fait l’acceptation universelle, l’empathie, la tolérance, l’espoir et l’indulgence. Elle manifeste le vœu de chacun d’être toujours bien accueilli, où que l’on aille.

Au recensement municipal de 2014, St. Paul comptait 6004 habitants. L’économie repose sur l’agriculture et les industries de services. L’atmosphère est celle d’une petite ville, dotée des équipements d’une zone urbaine.

Depuis peu, le parc Lagasse offre les plaisirs d’un parc aquatique, qui s’ajoutent aux multiples parcs qui parsèment St. Paul, aux écoles d’immersion française, au centre aquatique et à un golf 18 trous.

Histoire francophone

Fondée en 1896, St. Paul est d’abord une colonie métisse. Dès les débuts, le père Albert Lacombe aide les Métis et les Autochtones à se doter des moyens de vivre de l’agriculture. L’importance de la région tient à la position de la ville sur le chemin qui relie Winnipeg au fort Edmonton. La région retrouve son importance en 1909 après la dissolution de la colonie métisse, quand elle s’ouvre aux colons en majorité catholiques et francophones, venus du Québec pour la plupart. En juin 1912, la communauté devient officiellement le village Saint-Paul-des-Métis, puis la ville de St. Paul, en 1936. La ville cultive depuis lors les racines françaises qui l’ont fait naître.

Y contribuent entre autres des écoles qui offrent un programme d’immersion française et une école francophone, l’École du Sommet, qui accueille les élèves de la maternelle à la fin du secondaire. La cathédrale catholique romaine est bilingue; c’est dire qu’on peut y entendre la messe en français ou en anglais. Depuis septembre 2015, une garderie francophone enrichit la gamme des services.

La Ville de St. Paul poursuit sa croissance à tous égards, mais n’oublie jamais son patrimoine, qu’elle intègre à son avenir.

Faites découvrir cette ville à vos connaissances