Retour à la liste des villes

Saguenay

Québec, Canada

Née de la fusion de sept municipalités, en 2002, Saguenay constitue un noyau urbain formé par les arrondissements de Jonquière, Chicoutimi et La Baie.

En un coup d'oeil

Ville Saguenay
Province Québec
Pays Canada
Population 146 000
Date de fondation 2002
Maire Jean Tremblay
Site touristique tourisme.saguenay.ca
Site de la ville saguenay.ca

Née de la fusion de sept municipalités, en 2002, Saguenay constitue un noyau urbain formé par les arrondissements de Jonquière, Chicoutimi et La Baie. Avec ses 146 000 citoyens, elle est la septième ville en importance au Québec. Elle couvre un territoire de 1 136 km2, soit près de trois fois la superficie de l’île de Montréal. Saguenay, qui se classe désormais parmi les 30 plus grandes villes canadiennes, figure également sur la liste des villes les plus sécuritaires au Canada depuis 2005.

Reconnue comme étant la capitale mondiale de l’aluminium, Saguenay a su développer, au fil des années, une expertise qui a permis au gouvernement du Québec d’inscrire la transformation de l’aluminium au tableau des créneaux d’excellence de la région. À elle seule, la grappe industrielle de l’aluminium du Saguenay–Lac-Saint-Jean regroupe plus de 250 spécialistes-chercheurs et génère plus de 10 000 emplois directs et indirects.

Par ailleurs, la région s’est vu octroyer un créneau d’excellence en tourisme d’aventure et écotourisme. De par sa physionomie de ville-nature, Saguenay possède une expertise dont bénéficient les événements sportifs qu’elle accueille. Le troisième créneau d’excellence concerne l’agriculture nordique, axée sur le bleuet sauvage et sur la pomme de terre de semence. Enfin, l’industrie forestière occupe une place importante dans l’économie régionale, avec la plus grande réserve de bois de la province, qui est exploitée localement par plus de 500 compagnies.

Saguenay compte plusieurs établissements de formation publics et privés, dont une université (UQAC) comprenant neuf pavillons, quatre centres affiliés ainsi qu’une forêt d’enseignement et de recherche de 25 km2. Employant plus de 600 personnes, dont 245 professeurs-chercheurs de différents domaines scientifiques, l’UQAC est essentielle au développement socioéconomique, culturel, scientifique et technologique de la ville de Saguenay et de toute la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

La ville possède également un important centre hospitalier regroupant sept centres affiliés. Plus de 3 500 employés et 230 spécialistes offrent une expertise dans 38 domaines différents, ce qui en fait l’un des établissements les plus autonomes de la province.

La base militaire de Bagotville, troisième employeur régional, avec quelque 1 500 employés, est l’une des deux bases NORAD de l’Aviation royale canadienne. Ses retombées socioéconomiques représentent près de 141,5 M$ par année dans la région.

On retrouve à Saguenay une vie culturelle abondante et diversifiée toute l’année : musées, spectacles, art contemporain, théâtre, galeries d’art, festivals de tous genres… La scène culturelle en offre pour tous les goûts.

Les amateurs de sport de plein air sont également servis : activités nautiques, pistes cyclables, parcours d’hébertisme, sports de traction, ski, motoneige, randonnée pédestre, golf, chasse et pêche… L’enneigement des monts Valin, qui survient très tôt dans la saison, permet de profiter des plaisirs de l’hiver presque six mois par année!

En 2009, Saguenay s’est dotée d’un quai d’escale et d’un pavillon d’accueil qui lui permettent d’accueillir des navires de croisière internationaux. En 2016, elle a reçu plus de 35 navires, dont le légendaire Queen Mary 2, et près de 42 000 passagers!

Histoire francophone

Depuis sa colonisation, en 1838, la région est unilingue francophone. Tous les services sont donc disponibles en français. Saguenay est d’ailleurs l’endroit privilégié par plusieurs francophiles désireux de vivre une immersion.

Sur le plan touristique, nous accueillons beaucoup de visiteurs de partout à travers le monde, notamment du marché intra-Québec et de l’Europe francophone.

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean est souvent la première région visitée par les touristes francophiles de la France, de la Suisse française et de la Bretagne. Ce fait s’explique par la mixité de ses paysages uniques avec sa culture, un style « arrière-pays développé » qui suscite la curiosité. La présence autochtone dans la région et la belle relation que les habitants du coin entretiennent avec cette communauté ne sont pas non plus étrangères à cette popularité.

 

Faites découvrir cette ville à vos connaissances