Retour à la liste des villes

Rouyn-Noranda

Canada

Ville pivot de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est ontarien, située à égale distance de Montréal et de Toronto, Rouyn-Noranda est née, au début du siècle, du rêve du prospecteur Edmund Horne et de la découverte de l’un des plus importants gisements de cuivre au monde.

En un coup d'oeil

Ville Rouyn-Noranda
Province Québec
Pays Canada
Population 42 165
Fondateur Edmund Horne
Date de fondation 1927
Maire Mario Provencher
Site touristique tourismerouyn-noranda.ca
Site de la ville ville.rouyn-noranda.qc.ca


La fontaine lumineuse au crépuscule
© Mathieu Warnet Pelletier

Aujourd’hui, Rouyn-Noranda est toujours fortement marquée par la présence de gisements, d’une usine de métallurgie et d’entreprises de services miniers dont l’expertise est reconnue internationalement.

Grâce à la présence du premier aéroport régional en importance au regard du nombre de mouvements passagers, la ville s’avère une incontournable desserte aérienne pour Hydro-Québec et les compagnies minières exploitant des gisements situés dans le Grand Nord du Québec.

Son économie moderne s’appuie également sur le secteur des télécommunications, avec des centres d’appels et des entreprises de production et de diffusion. Le développement d’un programme universitaire en multimédia attire même des étudiants de Chine!

Son université, son collège d’enseignement général et professionnel ainsi que son centre de formation professionnelle valent à Rouyn-Noranda le titre de cité étudiante par excellence. Les Cris de la Baie-James viennent d’ailleurs y parfaire leur formation pour œuvrer dans les gigantesques installations hydroélectriques du Nord-du-Québec. Rouyn-Noranda est une véritable ville-laboratoire et un centre de recherche scientifique en métallurgie, en agroalimentaire et en télécommunications.

Son dynamisme culturel n’est certes pas étranger au fait que Rouyn-Noranda est réputée à l’échelle du Québec pour sa qualité de vie. Les jeunes choisissent de plus en plus cette municipalité comme milieu de vie pour développer des entreprises, travailler et fonder leur famille. Rouyn-Noranda est une ville qui bouge, une ville ouverte sur le monde.


Spectacle en plein air au Festival des guitares du monde
© Mathieu Warnet Pelletier

Histoire francophone

Le vocable Rouyn-Noranda est formé de la juxtaposition des noms de deux villes, longtemps jumelles mais très différentes. Le nom Rouyn honore la mémoire d’un officier du régiment de Royal-Roussillon qui a combattu en Nouvelle-France sous les ordres de Montcalm. Noranda est une contraction de North Canada.

À Noranda, dans les années 1920, on vivait une vie rangée et ordonnée, et les échanges quotidiens se déroulaient principalement en anglais. Les aventuriers de toutes sortes se retrouvaient dans la tumultueuse Rouyn, où les Canadiens français s’établissaient.

Aujourd’hui, la ville unifiée est très majoritairement francophone. Chaque année, le consul honoraire de France à Rouyn-Noranda, Jean-Pierre Leclercq, reçoit la diaspora française en compagnie d’un représentant de l’ambassade ou du consulat français à Montréal.

La Mosaïque, organisme d’accueil des nouveaux arrivants, est un partenaire de première importance de la Ville de Rouyn-Noranda. Chaque année, une fête souligne l’arrivée de nouveaux citoyens. Parmi ceux-ci, on compte des étudiants francophones de Nouvelle-Calédonie, de l’île de La Réunion, du Congo, de la Belgique, du Cameroun, du Maroc, de l’Algérie, de la Côte-d’Ivoire, de la Guadeloupe, etc.

La francophonie de Rouyn-Noranda est également célébrée dans les jumelages culturels et fraternels avec les villes de Caraquet au Nouveau-Brunswick et de Kédougou au Sénégal.

Le dynamisme culturel de Rouyn-Noranda, qui s’exprime lors de ses nombreux festivals, attire chaque année des artistes, artisans et représentants de la presse francophone de l’Amérique et d’outre-mer.

À Rouyn-Noranda, on vit heureux et… en français.

Faites découvrir cette ville à vos connaissances