Retour à la liste des villes
Ville fondatrice du Réseau

Lafayette

États-Unis

Autrefois appelée Vermilionville, d’après le nom de la rivière qui la traverse, Lafayette a changé de nom en 1884 en l’honneur du « héros des deux mondes », le général et marquis de La Fayette. Lafayette se trouve au centre de l’Acadiane, région où vit un demi-million de personnes dans un rayon d’environ 80 km.

En un coup d'oeil

Ville Lafayette
Province Louisiane
Pays États-Unis
Population 235 644
Fondateur Jean Mouton
Date de fondation 1821*
Maire Joel Robideaux
Site touristique www.lafayettetravel.com
Site de la ville www.lafayettela.gov

* D'abord appelée Vermilionville, la ville adopta le nom Lafayette en 1887.


Cathédrale St-John © Kent Hutslar

La vocation régionale de la ville s’affirme par une forte concentration de services médicaux très variés et la présence de nombreux complexes commerciaux, d’un centre de congrès, sports et spectacles et de l’Université de Louisiane, où étudient plus de 17 000 personnes.

La ville est aussi le siège de la paroisse civile (comté) du même nom, dont la population s’élevait à 230 000 personnes en 2014.

Fière de son passé, Lafayette n’en est pas moins résolument tournée vers l’avenir : elle investit dans les nouvelles technologies, notamment grâce à son réseau à fibres optiques qui offre un très haut débit à moindre coût.

Les touristes sont accueillis à bras ouverts au pays des Acadiens (Cajuns). L’hospitalité et la gentillesse des Acadiens et des créoles sont l’expression de leur joie de vivre. « Passer du bon temps » n’est pas seulement une expression locale qui suggère que la bonne humeur règne sur les bayous : c’est également le mode de vie des familles natives du sud-ouest de la Louisiane, qui connaissent la valeur d’un dur labeur, mais qui prennent aussi plaisir à faire la fête.

Les musiques cadienne et zarico font autant partie du paysage que les bayous tortueux et les chênes drapés de mousse espagnole.

En Acadie, les festivals font partie de la vie de tous les jours. Tout est prétexte à la fête pour les Cadiens. L’une des expressions consacrées de la région exprime d’ailleurs parfaitement l’état d’esprit qui l’anime : « Laissez les bons temps rouler! » 


Vermilionville © Kent Hutslar

Histoire francophone

La paroisse de Lafayette a été formée à partir du comté des Attakapas en 1823 et nommée ainsi en l’honneur du héros français de la guerre d’Indépendance, le marquis de La Fayette. Qui sait quelle trace aurait laissée le marquis sur l’ancienne colonie française s’il avait accepté l’offre du président Jefferson de devenir le premier gouverneur du territoire de la Louisiane? L’héritage louisianais du général serait devenu l’histoire de deux villes, de deux Lafayette. Car la première ville qu’on a nommée Lafayette a été absorbée par sa grande voisine, La Nouvelle-Orléans, quand on a décidé de les réunir en 1852.

Un peu plus tard, en 1884, les citoyens de Vermilionville, sensibles à leurs origines françaises, ont voté pour restaurer le nom du bien-aimé général La Fayette, citoyen de Louisiane, changeant ainsi le nom de leur ville en celui de Lafayette.

Aujourd’hui, le patrimoine francophone de la Louisiane est jalousement gardé par le Conseil pour le développement du français en Louisiane (CODOFIL), l’agence des affaires francophones de l’État de Louisiane.

Le français est enseigné dans la plupart des écoles publiques et privées, et plusieurs milliers d’élèves l’étudient chaque jour dans des classes d’immersion.

Plusieurs dizaines de milliers de visiteurs francophones parcourent la Louisiane chaque année, en particulier du Canada, de la France, de la Belgique et de la Suisse.

Lafayette a été la première ville des États-Unis à diffuser le signal de la chaîne de télévision francophone TV5 et à faire partie de l’Association internationale des maires francophones.

Faites découvrir cette ville à vos connaissances