Retour à la liste des villes

Halifax

Canada

Contrairement à la croyance populaire, le berceau de l’Acadie se trouve en Nouvelle-Écosse, où les premiers francophones se sont établis il y a plus de 400 ans. Cette présence est toujours bien vivante dans la capitale de la province, Halifax.

En un coup d'oeil

Ville Municipalité régionale d’Halifax
Province Nouvelle-Écosse
Pays Canada
Population 415 000
Fondateur

Edward Cornwallis

Date de fondation 1749
Maire Mike Savage
Site touristique destinationhalifax.com
Site de la ville halifax.ca


Célébrations Halifax © HRM Corporate Communications

La municipalité régionale d’Halifax, communément appelée Halifax, est la capitale de la Nouvelle-Écosse en plus d’être la plus grande municipalité de l’Est du Canada. Ce grand centre économique compte beaucoup de services gouvernementaux et d’entreprises privées. Le port d’Halifax est l’un des plus grands ports de pêche au monde et la plus grande base navale militaire canadienne.

Ville la plus peuplée de la côte atlantique du Canada, la municipalité régionale d’Halifax comprend les anciennes villes d’Halifax, Dartmouth et Bedford. Elle regroupe environ 40 % de la population de la Nouvelle-Écosse et 15 % de celle des provinces atlantiques.

Halifax possède à la fois le charme d’une ville historique et le dynamisme d’une ville moderne. Cette ville accueillante propose à plus de 1,5 million de visiteurs annuels une panoplie de services, d’attraits touristiques et d’activités artistiques, culturelles et gastronomiques. Une balade à pied dans le centre-ville permet notamment de découvrir le patrimoine culturel, maritime et militaire de la capitale.

Dans le secteur riverain, on trouve aussi le Musée maritime de l’Atlantique, qui présente entre autres une exposition sur le naufrage du Titanic, survenu le 15 avril 1912 au large des côtes de Terre-Neuve, ainsi que le marché maraîcher Seaport Farmers’ Market, le plus ancien marché fermier en Amérique du Nord.

Parmi les événements annuels d’envergure, soulignons le Festival de jazz de l’Atlantique, le Festival du film de l’Atlantique, l’Atlantic Book Festival, Halifax Pop Explosion et le Festival des cultures francophones. Les musiciens acadiens et francophones investissent régulièrement les scènes de plusieurs lieux au centre-ville. Contribuant à la richesse patrimoniale d’Halifax et de la Nouvelle-Écosse, les communautés acadienne et francophone se font un plaisir de partager leur culture et leur joie de vivre.


Peggy's Cove  © HRM Corporate Communications

Histoire francophone

C’est en Nouvelle-Écosse que les premiers francophones du Nouveau Monde sont venus s’établir en 1604. Leurs descendants se sont battus pour conserver leur langue et leur culture, malgré la conquête britannique en 1713 et la déportation des Acadiens dès 1755.

Faisant partie de l’Acadie et d’abord nommée Chebucto (« le plus grand port »), Halifax a été fondée par le général britannique Edward Cornwallis le 9 juillet 1749, comme avant-poste militaire dans le but d’attirer des colons et de concurrencer le port français de Louisbourg, sur l’île du Cap-Breton. Le siège du gouvernement de la Nouvelle-Écosse a été transféré d’Annapolis Royal à Halifax trois jours plus tard. L’avant-poste fut nommé en l’honneur de George Montagu-Dunk, deuxième comte d’Halifax, qui était le président du bureau de commerce britannique. Étant située dans un immense port naturel et pouvant être bien protégée par des batteries stratégiquement positionnées, Halifax était idéale pour établir une base militaire.

L’esprit de l’Acadie est profondément enraciné en Nouvelle-Écosse. Partout dans la province, des lieux et des détails rappellent les intrépides colons français qui se sont établis en Nouvelle-Écosse au 18e siècle.

Parmi les 415 000 résidants d’Halifax, plus de 12 000 sont Acadiens et francophones, et 46 000 sont francophiles.

Étudier en français, c’est possible à Halifax, et dans toute la Nouvelle-Écosse. La province compte 22 écoles d’expression française (dont 4 à Halifax) regroupées au sein du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP), seul conseil scolaire en Nouvelle-Écosse livrant une éducation en français langue première, de la maternelle à la fin du cycle secondaire. Le CSAP valorise l’apprentissage de l’histoire et de la culture acadiennes au sein d’un milieu francophone dynamique. Il fournit aux élèves des outils pour développer leur identité culturelle et linguistique et ainsi l’exprimer avec fierté.

Les étudiants désireux de faire des études supérieures peuvent s’inscrire à l’Université Sainte-Anne, seule institution d’enseignement postsecondaire de langue française en Nouvelle-Écosse. Ses cinq campus, dont l’un est situé à Halifax, offrent un large éventail de programmes d’études collégiales et universitaires.

En adoptant la Loi sur les services en français en 2004, l’Assemblée législative de la province a non seulement reconnu le rôle important joué par les Acadiens et les francophones dans l’histoire de la Nouvelle-Écosse, mais elle a aussi manifesté sa volonté de promouvoir le développement de sa collectivité francophone et de sauvegarder la langue française au bénéfice des générations futures.

Faites découvrir cette ville à vos connaissances