Retour à la liste des villes

Grande Prairie

Canada

Au cœur de la région de la Rivière-la-Paix, dans le Nord-Ouest de l’Alberta, se situe la ville de Grande Prairie.

En un coup d'oeil

Ville Grande Prairie
Province Alberta
Pays Canada
Population 69 088
Date de fondation 30 avril 1914
Maire Bill Given
Site de la ville cityofgp.com

Au cœur de la région de la Rivière-la-Paix, dans le Nord-Ouest de l’Alberta, se situe la ville de Grande Prairie. Bordée à l’ouest par des collines boisées et les montagnes Rocheuses et au sud par des paysages agricoles et de larges rivières, Grande Prairie nous rappelle ces grands espaces mythiques qui ont forgé l’identité de l’Ouest canadien.

Avec plus de 281 000 personnes habitant dans la région, dont 63 166 dans la ville de Grande Prairie, celle-ci est un pôle dynamique où ambiance des petites communautés et avantages associés aux grandes villes se mélangent. Comptant sur une croissance importante dans les dernières années, un âge moyen de la population autour de 32 ans et un des plus importants taux de natalité au pays, on peut dire que Grande Prairie est prisée par les jeunes familles. En effet, de nombreux secteurs d’emploi, tels que la foresterie, l’industrie agricole et des ressources naturelles attirent bon nombre de nouveaux habitants dans la région.

Grande Prairie est aussi un endroit où il fait bon vivre et grandir. La ville possède une gamme d’activités variées et des infrastructures de qualité pour les personnes de tous âges. Une foule d’activités et de loisirs sont disponibles tout au long de l’année. Passionnés de sports, de pêche, de camping, d’art ou de culture, vous vous réjouirez du riche choix offert par notre ville et notre région.

Grande Prairie n’est pas seulement un excellent endroit où vivre, mais c’est également un endroit où prospérer.

Notre histoire

Avant l’arrivée des premiers colons européens, le territoire était habité par le peuple amérindien des Castors, alors que des tribus Cries le traversaient mais ne l’occupaient que périodiquement. À partir du 17e siècle, la traite des fourrures fut à l’origine de l’exploration de l’Ouest par les Européens et, en 1793, ce fut Alexandre Mackenzie, premier Européen qui traversa la région de la Rivière-la-Paix. En 1867, le père Tissier, O.M.I., a fondé la mission Saint-Charles pour les Métis et les francophones de la région. La mission deviendra Fort Dunvegan, sur les bords de la Rivière-la-Paix, dans les Territoires du Nord-Ouest (l’Alberta actuelle). La présence française est donc ancrée en Alberta depuis plus de 200 ans. Le premier poste de la traite des fourrures dans la région, appartenant à la Compagnie du Nord-Ouest, fut établi en 1805. Celui de la baie d’Hudson, près de Grande Prairie, date de 1881. Le début du vingtième siècle vit l’arrivée de très nombreux colons en quête de terres agricoles.

En 1910, un plan de lotissement rural fut établi par l’arpenteur géomètre Argonaut. En 1911, un magasin de deux étages fut érigé au coin de ce qui est aujourd’hui la 100e rue. Le centre du hameau se bâtit peu à peu pour devenir le hameau de Grande Prairie, avec une variété de magasins pour approvisionner les nouveaux colons. Grande Prairie reçut son statut de village en 1914. En 1914, le sud de la province fut frappé par une grande sécheresse, causant l’exode de fermiers et provoquant un afflux de colons dans les prairies du nord-ouest. Ces cultivateurs vinrent au nord pour exploiter les sols plus humides et fertiles de la région de la Rivière-la-Paix. Bien que la Grande Dépression fut la cause de nombreuses complications pour les habitants des prairies, les conditions météorologiques plus favorables de la région de la Rivière-la-Paix en atténuèrent la sévérité.

La découverte de pétrole à Leduc en 1947 déclencha une série d’explorations grâce auxquelles on découvrit d’abondantes réserves en pétrole et en gaz naturel dans la région du nord-ouest.

L’économie s’est rapidement développée et la population de la région a augmenté de façon spectaculaire.

Depuis 1998, la ville a vu une croissance importante de la communauté francophone. Avec le soutien de francophones engagés dans le milieu, le Conseil scolaire du Nord-Ouest a communiqué avec un grand nombre de familles pour la création de la première école francophone à Grande Prairie. Grâce à l’immigration francophone, près de 8 000 francophones y vivent aujourd'hui.

Faites découvrir cette ville à vos connaissances