Retour à la liste des villes

Delcambre

États-Unis

Peu de villes ont une situation aussi enviable que Delcambre, à proximité de louisianaise du golfe du Mexique. Les fruits de mer frais, les fermes prospères, les troupeaux de bovins et une bonne croissance démographique laissent présager un avenir prometteur à cette municipalité.

En un coup d'oeil

Ville Delcambre
État Louisiane
Pays États-Unis
Population 1 866
Fondateur Désiré Delcambre
Date de fondation 1907
Mairesse Pam Blakely
Site touristique iberiatravel.com

Hôte du Festival de la crevette, Delcambre est une attraction touristique de premier ordre de la Louisiane. Cette petite ville portuaire le long de l’autoroute 14 est reliée au lac Peigneur (sur l’île Jefferson) et au golfe du Mexique par le canal Delcambre (bayou Carlin). Les 28 rampes de mise à l’eau de la marina North Pier et les 4 rampes de l’aire de mise à l’eau et du pavillon de l’anse du bayou Carlin assurent à tous les plaisanciers une communication facile avec les voies navigables environnantes. Il est possible d’observer les crevettiers à partir de l’anse du bayou Carlin, qui attire beaucoup d’artistes, et de tendre sa ligne au quai de pêche.

Les pêcheurs capturent une abondance de fruits de mer dont la majorité est servie dans les restaurants de la paroisse d’Ibérie. La Commission portuaire Twin Parish, qui administre le port de Delcambre, s’est associée avec le Centre agricole de l’Université d’État de Louisiane (LSU) et le Programme d’océanographie de la Louisiane pour créer un marché où les consommateurs peuvent acheter directement des pêcheurs des crevettes et autres fruits de mer tout juste sortis de l’eau. Le Marché de vente directe de fruits de mer de Delcambre se trouve au quai sud. Les pêcheurs y accostent et vendent leurs prises sur place. Des fruits de mer sauvages louisianais de qualité, frais ou surgelés, sont désormais offerts sur une base saisonnière. Le Marché des agriculteurs et des pêcheurs de Delcambre, quant à lui, se tient une fois par mois au pavillon de l’anse du bayou Carlin et propose des plats maison, de la musique locale et des événements spéciaux.

Delcambre offre également beaucoup à voir aux passionnés d’histoire.

Histoire francophone

Vers 1790, le roi d’Espagne a accordé trois concessions foncières sur ce territoire dont il était souverain : à Eugène Carlin, il a donné la région de l’île Jefferson; à Charles Prévoux, la partie nord de la collectivité de Delcambre; et à Jean Petit, sa partie sud ainsi que le secteur où se trouve la ville aujourd’hui. C’est en l’honneur du premier des trois que le bayou Carlin a été nommé. Bien que ces concessionnaires fussent français, le roi exigea que leurs colons soient espagnols. Les concessions de Delcambre sont toutefois restées pratiquement inoccupées jusqu’à la migration des Acadiens de Nouvelle-Écosse.

Vers 1870, Alexander Geoffrey a ouvert un magasin général qu’il a vendu dès 1875 à deux hommes, Théolin Landry et Désiré Delcambre. Le premier bureau de poste a ouvert deux ans plus tard avec Désiré Delcambre comme maître de poste. Ce dernier a ensuite acheté la part de Théolin Landry et est devenu l’unique propriétaire du magasin général. Dans les années 1880, on a construit l’école de Delcambre, suivie de l’église catholique en 1897. Peu de temps après, en 1900, deux médecins sont venus s’établir dans la localité. Le Dr Adolph Landry a pris soin des patients de la région pendant de nombreuses années.

Devenue un village en 1907, Delcambre est aujourd’hui une ville qui chevauche deux paroisses, Ibérie et Vermilion.

La ville compte encore des francophones et beaucoup de familles portent un nom d’origine française, comme Thibodeaux, Broussard et Comeaux. Le français occupe également une place de choix dans les noms de rues et d’entreprises. La musique cadienne traditionnelle et le zydeco résonnent régulièrement sur la scène du Marché des agriculteurs et des pêcheurs de Delcambre.

Faites découvrir cette ville à vos connaissances