Retour à la liste des nouvelles

Nouvelles

Biddeford et Québec s’allient pour célébrer le français

26 juillet 2018

Chaque été, la communauté de Biddeford, dans le Maine, organise un festival en l’honneur de son héritage canadien-français : la Kermesse franco-américaine. Et cette année, la Ville de Québec y était! Le maire de cette localité historique de la côte Est, M. Alan Casavant, a invité son homologue québécois, M. Régis Labeaume, à soutenir cet événement important pour la francophonie dans ce coin d’Amérique. Québec a donc délégué une artiste à la fête populaire, qui se tenait du 22 au 24 juin.

C’est la musicienne Jordane Labrie qui a représenté le talent québécois sur la scène américaine. Cette chanteuse originaire de la Côte-Nord est issue du programme Volet Pro 2014 de L’Ampli, un organisme de la capitale qui soutient la relève musicale. Après avoir chanté pendant cinq ans avec le groupe Tous Azimuts, elle a lancé sa carrière solo en 2018 par une prestation saisissante à l’émission de talents La Voix. On peut entendre son timbre chaud et expressif dans l’album Folk Expression, où elle reprend des succès du folk canadien. Un disque original est actuellement en production.

La participation de Jordane à la Kermesse franco-américaine s’est révélée un succès. Le public de Biddeford a chaudement applaudi la représentation. Est-ce le choix des titres — un mélange de chansons américaines et québécoises, incluant des compositions originales? Ou les interventions en français sur la scène? Quoi qu’il en soit, le résultat a semblé beaucoup plaire à l’assistance, comme à l’artiste elle-même.

La semaine suivante, le maire de Québec, M. Régis Labeaume, a reçu M. Alan Casavant à l’hôtel de ville de Québec comme invité d’honneur des célébrations du 3 juillet 2018. Ce jour marquait les 410 ans de la fondation de la ville de Québec. Le maire de Biddeford y était convié en raison de son engagement envers la francophonie aux États-Unis, de sa contribution au Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique (RVFFA) et de son attachement à Québec.

Comme les fêtes du 410e anniversaire de Québec avaient la généalogie pour thématique, M. Casavant a reçu, à l’instar de M. Labeaume, un exemplaire de son arbre familial produit par la Société généalogique de Québec. Un présent à la portée symbolique. D’autant plus que ses parents et grands-parents, tant du côté paternel que maternel, portaient tous des noms franco-américains!

Partagez cette nouvelle avec vos connaissances